Nouvelles

La perle la plus ancienne du monde trouvée à Abu Dhabi a 8 000 ans !

La perle la plus ancienne du monde trouvée à Abu Dhabi a 8 000 ans !

Des archéologues d'Abou Dhabi ont trouvé une perle vieille de 8 000 ans, le spécimen le plus ancien au monde.

Selon les archéologues émiratis, la perle naturelle exquise est la preuve que des objets de valeur ont été échangés depuis l'époque néolithique. La perle a été déterrée lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, et elle sera exposée pour la première fois publiquement dans l'exposition 10 000 ans de luxe, inaugurée le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi.

Le site de Marawah est l'un des sites les plus anciens du pays et se compose de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées qui ont livré des céramiques, des perles en coquillage et des pointes de flèches en pierre et en silex. Mais Mohamed al-Muabarak, président du département de la culture et du tourisme d'Abou Dhabi, a déclaré à la presse que les couches d'où provenait la perle avaient été datées au carbone de « 5 800 à 5 600 av. dans le monde.

Site de Marawah, où la perle a été découverte. ( Archéologie.org)

Perles dans le monde antique

Avec la perle la plus ancienne du monde datant de 5 600 av. Dans l'Égypte ancienne, la nacre était utilisée à des fins décoratives dès 4 000 ans avant J.

  • Les empreintes digitales des anciens maçons révèlent une technique de construction avancée à l'âge du fer
  • La malédiction de la perle enfouie : la magie ancienne et les nombreux dangers de la chasse au trésor – Partie II
  • Qui étaient les mystérieux peuples néolithiques qui ont permis l'essor de l'Égypte ancienne ?

La mythologie hindoue dit que le dieu Krishna a découvert la première perle. (Virumandi1 / CC BY-SA 4.0 )

Selon Khanacademy, l'ancienne civilisation sumérienne s'est formée dans le sud de la Mésopotamie (Irak moderne) vers 4 000 av. L'épopée de Gilgamesh . On sait que les anciens Sumériens ont navigué dans le golfe Persique où ils ont échangé des marchandises avec les Harappéens du nord de l'Inde, notamment des textiles, des articles en cuir et des bijoux en échange de cuivre harappéen et de pierres semi-précieuses, notamment d'ivoire et de perles.

Les anciens Sumériens faisaient le commerce de produits de luxe tels que des bijoux et des perles en Mésopotamie. ( )

Plongée en apnée antique pour les trésors

Dans le livre de 1999 de Peter Roger et Stuart Moorey Matériaux et industries mésopotamiens antiques : les preuves archéologiques on nous dit qu'un petit collier de perles de l'horizon préhistorique tardif est resté une « découverte isolée » et que ces perles sont soupçonnées d'avoir été obtenues d'Oman. Cependant, des experts archéologiques émiratis du département de la culture ont souligné que le marchand de bijoux vénitien Gasparo Balbi, qui a voyagé dans la région au XVIe siècle, a mentionné les îles au large d'Abou Dhabi comme une « source de perles ».

La question qui reste est de savoir où et comment diable les peuples anciens ont-ils trouvé et collecté des perles ? Selon un rapport de FreeDiving, les Émirats arabes unis étaient activement engagés dans la recherche de perles en Mésopotamie "en 4 500 av. , il y a très longtemps.

Bien que nous ne sachions jamais exactement quand les gens ont commencé à plonger profondément pour les perles, les gens ont très probablement commencé à plonger pour attraper de la nourriture, puis, apprenant que certains coquillages ont des perles, la plongée en apnée est devenue un moyen d'obtenir des trésors uniques qui ne pouvaient pas être trouvés sur le rivages et plages.

Les dangers de la collecte de perles

Les plongeurs de perles ont toujours été confrontés à une liste de variables mettant leur vie en danger, y compris la menace très réelle d'attaques de requins ainsi que les effets paralysants des redoutables « virages » qui peuvent frapper à tout moment. Dieu sait ce que cela devait être à l'époque préhistorique, mais à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, le taux de mortalité des plongeurs perlières atteignait 50 % et il existe aujourd'hui des protocoles et des réglementations stricts concernant la plongée perlière professionnelle pour réduire ces risques.

Les plongeurs de perles sont confrontés à de grands risques. ( yossarian6 / Adobe Stock)

Alors que la perle sur le point d'être exposée au Louvre Abu Dhabi est la plus ancienne du monde, elle a de plus en plus à faire pour rivaliser avec la taille et l'estime de ce qui est connu comme la perle la plus célèbre du monde. Un article de National Geographic sur « La Peregrina » (en espagnol pour « l'incomparable ») présente une perle en forme de poire vieille de 500 ans qui a la taille d'un « gros œuf de pigeon » qui appartenait auparavant à un roi d'Espagne, Napoléon Bonaparte, et l'actrice Elizabeth Taylor et est évalué à plus de 100 millions de dollars.


Pearl revendiquée comme la plus ancienne du monde doit être exposée à Abu Dhabi

Une perle vieille de 8 000 ans qui, selon les archéologues, est la plus ancienne du monde doit être exposée à Abu Dhabi, selon les autorités qui ont déclaré que c'était la preuve que les objets étaient commercialisés depuis l'époque néolithique.

La perle naturelle a été trouvée lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, qui ont révélé la première architecture jamais découverte dans le pays.

"Les couches d'où provient la perle ont été datées au carbone de 5800-5600 avant JC", a déclaré le président du département de la culture et du tourisme d'Abou Dhabi, Mohamed al-Muabarak.

"La découverte de la plus vieille perle du monde à Abou Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire."

Les fouilles du site de Marawah, constitué de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées, ont également livré des céramiques, des perles en coquillage et en pierre et des pointes de flèches en silex.

La perle sera présentée pour la première fois dans l'exposition 10 000 ans de luxe, inaugurée le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi.

Les experts émiratis pensent que les perles ont été échangées avec des habitants de la Mésopotamie – l'ancien Irak – en échange de céramiques et d'autres biens. Ils étaient probablement aussi portés comme bijoux.

"Le marchand de bijoux vénitien Gasparo Balbi, qui a voyagé dans la région, mentionne les îles au large d'Abou Dhabi comme une source de perles au XVIe siècle", a déclaré le département de la culture.

L'industrie perlière était autrefois à la base de l'économie des Émirats arabes unis, mais le commerce s'est effondré dans les années 1930 avec l'avènement des perles de culture japonaises et alors que les conflits secouaient les économies mondiales.


La plus vieille perle du monde découverte à Abu Dhabi

Abu Dhabi (AFP) Une perle vieille de 8 000 ans qui, selon les archéologues, est la plus ancienne du monde sera exposée à Abu Dhabi, selon les autorités qui ont déclaré dimanche qu'il s'agissait de la preuve que les objets ont été échangés depuis l'époque néolithique.

La perle naturelle a été trouvée dans le sol d'une pièce découverte lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, qui a révélé la première architecture trouvée dans le pays.

"Les couches d'où provient la perle ont été datées au carbone de 5800 à 5600 avant JC, pendant la période néolithique", a déclaré le ministère de la Culture et du Tourisme d'Abu Dhabi.

"La découverte de la plus vieille perle du monde à Abou Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire", a déclaré son président Mohamed Al-Muabarak.

La fouille du site de Marawah, composé de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées, a également livré des céramiques, des perles en coquillage et en pierre, et des pointes de flèches en silex.

La Perle d'Abu Dhabi sera présentée pour la première fois dans l'exposition � ans de Luxe” qui s'ouvre le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi — l'avant-poste du célèbre musée parisien.

Les experts émiratis pensent que les perles ont été échangées avec la Mésopotamie - l'ancien Irak - en échange de céramiques et d'autres biens. Ils étaient aussi probablement portés comme des bijoux.

"Le marchand de bijoux vénitien Gasparo Balbi, qui a voyagé dans la région, mentionne les îles au large d'Abou Dhabi comme une source de perles au XVIe siècle", a déclaré le département de la culture.

L'industrie perlière était autrefois à la base de l'économie des Émirats arabes unis, mais le commerce s'est effondré dans les années 1930 avec l'avènement des perles de culture japonaises et les conflits ont secoué les économies mondiales.

Au lieu de cela, les pays du Golfe se sont tournés vers l'industrie pétrolière qui domine encore aujourd'hui leurs économies.


La perle la plus ancienne du monde trouvée à Abu Dhabi

Une photo publiée par le ministère de la Culture et du Tourisme d'Abou Dhabi le 20 octobre 2019 montre une perle récupérée sur un site archéologique sur l'île de Marawah. (Photo de – / Département de la Culture et du Tourisme d'Abou Dhabi / AFP) /

Une perle vieille de 8 000 ans qui, selon les archéologues, est la plus ancienne du monde sera exposée à Abu Dhabi, selon les autorités qui ont déclaré dimanche qu'il s'agissait de la preuve que les objets ont été échangés depuis l'époque néolithique.

La perle naturelle a été trouvée dans le sol d'une pièce découverte lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, qui a révélé la première architecture trouvée dans le pays.

"Les couches d'où provient la perle ont été datées au carbone de 5800 à 5600 avant JC, pendant la période néolithique", a déclaré le ministère de la Culture et du Tourisme d'Abu Dhabi.

"La découverte de la plus vieille perle du monde à Abou Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire", a déclaré son président Mohamed Al-Muabarak.

La fouille du site de Marawah, composé de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées, a également livré des céramiques, des perles en coquillage et en pierre, et des pointes de flèches en silex.

La Perle d'Abu Dhabi sera présentée pour la première fois dans l'exposition � ans de Luxe” qui s'ouvre le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi — l'avant-poste du célèbre musée parisien.

Les experts émiratis pensent que les perles ont été échangées avec la Mésopotamie - l'ancien Irak - en échange de céramiques et d'autres biens. Ils étaient aussi probablement portés comme des bijoux.

"Le marchand de bijoux vénitien Gasparo Balbi, qui a voyagé dans la région, mentionne les îles au large des côtes d'Abou Dhabi comme une source de perles au XVIe siècle", a déclaré le département de la culture.

L'industrie perlière était autrefois à la base de l'économie des Émirats arabes unis, mais le commerce s'est effondré dans les années 1930 avec l'avènement des perles de culture japonaises et les conflits ont secoué les économies mondiales.

Au lieu de cela, les pays du Golfe se sont tournés vers l'industrie pétrolière qui domine encore aujourd'hui leurs économies.


La plus vieille perle du monde découverte à Abu Dhabi

Une perle vieille de 8 000 ans qui, selon les archéologues, est la plus ancienne du monde sera exposée à Abu Dhabi, selon les autorités qui ont déclaré dimanche qu'il s'agissait de la preuve que les objets ont été échangés depuis l'époque néolithique.

La perle naturelle a été trouvée dans le sol d'une pièce découverte lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, qui a révélé la première architecture trouvée dans le pays.

"Les couches d'où provient la perle ont été datées au carbone de 5800 à 5600 avant JC, au cours de la période néolithique", a déclaré le ministère de la Culture et du Tourisme d'Abu Dhabi.

"La découverte de la plus vieille perle du monde à Abou Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire", a déclaré son président Mohamed Al-Muabarak.

La fouille du site de Marawah, composé de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées, a également livré des céramiques, des perles en coquillage et en pierre, et des pointes de flèches en silex.

La "perle d'Abu Dhabi" sera présentée pour la première fois dans l'exposition "10 000 ans de luxe" qui s'ouvre le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi, avant-poste du célèbre musée parisien.

Les experts émiratis pensent que les perles ont été échangées avec la Mésopotamie - l'ancien Irak - en échange de céramiques et d'autres biens. Ils étaient aussi probablement portés comme des bijoux.

"Le marchand de bijoux vénitien Gasparo Balbi, qui a voyagé dans la région, mentionne les îles au large d'Abou Dhabi comme une source de perles au XVIe siècle", a déclaré le département de la culture.

L'industrie perlière était autrefois à la base de l'économie des Émirats arabes unis, mais le commerce s'est effondré dans les années 1930 avec l'avènement des perles de culture japonaises et les conflits ont secoué les économies mondiales.

Au lieu de cela, les pays du Golfe se sont tournés vers l'industrie pétrolière qui domine encore aujourd'hui leurs économies.


  • La perle a été trouvée lors de fouilles néolithiques sur l'île de Marawah aux Émirats arabes unis
  • La pierre précieuse sera exposée au Louvre d'Abu Dhabi à partir du 31 octobre 2019
  • Les experts pensent que ces perles étaient également échangées contre d'autres marchandises
  • Le site de fouilles a également livré des céramiques, des pointes de flèches en silex et des perles décoratives

Publié: 13:58 BST, 20 octobre 2019 | Mis à jour : 21 octobre 2019 à 13h35 BST

La perle la plus ancienne du monde doit être exposée à Abu Dhabi, car les experts disent que la pierre précieuse vieille de 8 000 ans est la preuve que les bijoux sont commercialisés depuis le néolithique.

La perle naturelle a été retrouvée dans le sol d'une pièce découverte lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Emirats Arabes Unis.

Les fouilles ont révélé la première architecture jamais découverte dans le pays.

"Les couches d'où provient la perle ont été datées au carbone de 5800 à 5600 av.

Les archéologues disent que la perle vieille de 8 000 ans trouvée lors d'une fouille à Abu Dhabi est la plus ancienne du monde

COMMENT SE FORMENT LES PERLES ?

Les perles se forment à l'intérieur des coquilles de certains mollusques.

Les créatures marines sécrètent de l'aragonite - un minéral composé de carbonate de calcium - et une protéine complexe pour enfermer les irritants qui pénètrent dans leurs coquilles.

Ces matériaux forment des couches de nacre qui s'accumulent en une perle.

Bien que l'on pense généralement que les grains de sable déclenchent ce processus, l'irritant est généralement un parasite d'un morceau de matière organique.

Les perles peuvent également être cultivées en insérant délibérément un irritant dans la coquille du mollusque.

"La découverte de la plus vieille perle du monde à Abou Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire", a déclaré le président de l'autorité Mohamed Al-Muabarak.

L'excavation du site de Marawah - qui est composé de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées - a également livré des céramiques, des pointes de flèches en silex et des perles faites à la fois de coquillages et de pierres.

La soi-disant «Abu Dhabi Pearl» sera présentée pour la première fois dans l'exposition «10 000 ans de luxe», qui s'ouvre le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi, un avant-poste du célèbre musée parisien.

Les experts émiratis pensent que les perles ont été échangées avec la Mésopotamie - ce qui est aujourd'hui l'Irak - en échange de céramiques et d'autres biens.


La plus vieille perle du monde découverte à Abu Dhabi

ABU DHABI, Emirats Arabes Unis & mdash Une perle vieille de 8 000 ans qui, selon les archéologues, est la plus ancienne du monde sera exposée à Abou Dhabi, selon les autorités qui ont déclaré dimanche que c'était la preuve que les objets avaient été échangés depuis l'époque néolithique.

La perle naturelle a été trouvée dans le sol d'une pièce découverte lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, qui a révélé la première architecture trouvée dans le pays.

"Les couches d'où provient la perle ont été datées au carbone de 5800 à 5600 avant JC, pendant la période néolithique", a déclaré le ministère de la Culture et du Tourisme d'Abou Dhabi.

"La découverte de la plus vieille perle du monde à Abou Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire", a déclaré son président Mohamed Al-Muabarak.

Les fouilles du site de Marawah, composé de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées, ont également livré des céramiques, des perles en coquillage et en pierre et des pointes de flèches en silex.

La "perle d'Abu Dhabi" sera présentée pour la première fois dans l'exposition "10 000 ans de luxe" qui s'ouvre le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi, avant-poste du célèbre musée parisien.

Les experts émiratis pensent que les perles ont été échangées avec la Mésopotamie - l'ancien Irak - en échange de céramiques et d'autres biens. Ils étaient aussi probablement portés comme des bijoux.

"Le marchand de bijoux vénitien Gasparo Balbi, qui a voyagé dans la région, mentionne les îles au large d'Abou Dhabi comme une source de perles au XVIe siècle", a déclaré le département de la culture.

L'industrie perlière était autrefois à la base de l'économie des Émirats arabes unis, mais le commerce s'est effondré dans les années 1930 avec l'avènement des perles de culture japonaises et les conflits ont secoué les économies mondiales.

Au lieu de cela, les pays du Golfe se sont tournés vers l'industrie pétrolière qui domine encore aujourd'hui leurs économies.


Le blog d'histoire

La perle la plus ancienne du monde est exposée pour la première fois au public au Louvre Abu Dhabi. Il a été découvert en 2017 sur le site d'une colonie néolithique sur l'île de Marawah au large de la côte ouest d'Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis (EAU). La perle a été datée au radiocarbone entre 5800 et 5600 av. La perle naturelle lustrée mesure moins de trois millimètres de diamètre et est d'un ton rose. Il a été trouvé sur le sol d'une structure en pierre.

Mohamed Khalifa Al Mubarak, président du [Département de la culture et du tourisme] d'Abou Dhabi, a déclaré : « La perle d'Abou Dhabi est une découverte étonnante, témoignage des origines anciennes de notre engagement avec la mer. La découverte de la plus vieille perle du monde à Abu Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire. L'île de Marawah est l'un de nos sites archéologiques les plus précieux, et les fouilles se poursuivent dans l'espoir de découvrir encore plus de preuves de la façon dont nos ancêtres vivaient, travaillaient et prospéraient.” […]

Les sites néolithiques de l'île de Marawah ont été identifiés pour la première fois en 1992 lors d'une enquête menée par l'Abu Dhabi Islands Archaeological Survey, ADIAS. Des fouilles ultérieures ont montré qu'elles comprenaient de nombreuses structures en pierre effondrées, la plus ancienne architecture jamais découverte aux Émirats arabes unis. Outre la perle inestimable d'Abou Dhabi, des découvertes importantes du site clé de Marawah ont inclus un vase en céramique importé de la civilisation 'Ubaid en Mésopotamie (Irak), des pointes de flèches en silex magnifiquement travaillées et des perles de coquillage et de pierre. De nombreux fragments de vases en plâtre peint ont également été découverts et représentent le plus ancien art décoratif jamais découvert aux Émirats arabes unis. Au début de 2020, une nouvelle fouille majeure aura lieu pour découvrir une plus grande partie de la colonie.

Pour être clair, ce n'est pas la plus ancienne perle jamais formée. Il existe des fossiles de perles datant du Crétacé (il y a 145 à 65 millions d'années). C'est leur interaction avec les humains qui est relativement jeune, et ce n'est pas étonnant étant donné à quel point ils sont bien cachés. L'Abu Dhabi est la plus ancienne perle connue trouvée dans un contexte archéologique et donc la plus ancienne preuve connue de perlage dans le monde. Le précédent détenteur du record de la plus ancienne perle archéologique, déterré sur un site néolithique à Umm Al Quwain (également aux Émirats arabes unis) était daté au radiocarbone à ca. 5500 av. Cette perle était encore plus petite - environ 1,7 mm de diamètre - et a été trouvée dans une sépulture placée au-dessus de la lèvre supérieure du défunt.

La plongée à la recherche de perles était un travail dangereux et difficile, mais des perles et des objets en nacre ont été trouvés sur plusieurs sites néolithiques de la péninsule arabique. Le premier avait une valeur rituelle et esthétique, le second était nécessaire pour fabriquer des hameçons pour attraper de gros poissons. Les archéologues pensent qu'il s'agissait également d'objets commerciaux importants, échangés, par exemple, avec la Mésopotamie en échange de céramiques décoratives comme celle trouvée à Marawah. La perle est restée un élément crucial de l'économie des communautés du golfe Persique pendant des milliers d'années. Abu Dhabi était un centre de plongée et de commerce de perles traditionnelles jusqu'au 20ème siècle.

La perle fera partie du 10 000 ans de luxe exposition, la première exposition muséale consacrée à l'histoire du luxe au Moyen-Orient. Il se déroule du 30 octobre au 18 février 2020.

Cette entrée a été publiée le lundi 21 octobre 2019 à 22:34 et classée dans Ancien. Vous pouvez suivre toutes les réponses à cette entrée via le flux RSS 2.0. Vous pouvez passer à la fin et laisser une réponse. Le ping n'est actuellement pas autorisé.


La perle la plus ancienne du monde trouvée à Abu Dhabi a 8 000 ans ! - Histoire

Le site de Marawah est l'un des plus anciens sites du pays

Des archéologues d'Abou Dhabi ont trouvé une perle vieille de 8 000 ans, le spécimen le plus ancien du monde.

Selon les archéologues émiratis, la perle naturelle exquise est la preuve que des objets de valeur ont été échangés depuis l'époque néolithique. La perle a été déterrée lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, et elle sera exposée pour la première fois publiquement dans l'exposition 10 000 ans de luxe, inaugurée le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi.

Le site de Marawah est l'un des sites les plus anciens du pays et se compose de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées qui ont livré des céramiques, des perles en coquillage et des pointes de flèches en pierre et en silex. Mais Mohamed al-Muabarak, président du département de la culture et du tourisme d'Abou Dhabi, a déclaré à la presse que les couches d'où provenait la perle avaient été datées au carbone de « 5 800 à 5 600 avant JC", c'est pourquoi elle est considérée comme la plus ancienne. perle du monde.


Cette perle naturelle vieille de 8 000 ans trouvée à Abu Dhabi est la plus ancienne du monde

Abou Dhabi : Une perle vieille de 8 000 ans qui, selon les archéologues, est la plus ancienne du monde sera exposée à Abu Dhabi, selon les autorités qui ont déclaré dimanche qu'il s'agissait de la preuve que les objets ont été échangés depuis l'époque néolithique.

La perle naturelle a été trouvée dans le sol d'une pièce découverte lors de fouilles sur l'île de Marawah, au large de la capitale des Émirats arabes unis, qui a révélé la première architecture trouvée dans le pays.

"Les couches d'où provient la perle ont été datées au carbone de 5800 à 5600 avant JC, pendant la période néolithique", a déclaré le ministère de la Culture et du Tourisme d'Abou Dhabi.

"La découverte de la plus vieille perle du monde à Abou Dhabi montre clairement qu'une grande partie de notre histoire économique et culturelle récente a des racines profondes qui remontent à l'aube de la préhistoire", a déclaré son président Mohamed Al-Muabarak.

La fouille du site de Marawah, composé de nombreuses structures de pierre néolithiques effondrées, a également livré des céramiques, des perles en coquillage et en pierre et des pointes de flèches en silex.

La "Perle d'Abu Dhabi" sera présentée pour la première fois dans l'exposition "10 000 ans de luxe" qui s'ouvre le 30 octobre au Louvre Abu Dhabi, avant-poste du célèbre musée parisien.

Les experts émiratis pensent que les perles ont été échangées avec la Mésopotamie - l'ancien Irak - en échange de céramiques et d'autres biens. Ils étaient aussi probablement portés comme des bijoux.

"Le marchand de bijoux vénitien Gasparo Balbi, qui a voyagé dans la région, mentionne les îles au large des côtes d'Abou Dhabi comme une source de perles au XVIe siècle", a déclaré le département de la culture.

L'industrie perlière était autrefois à la base de l'économie des Émirats arabes unis, mais le commerce s'est effondré dans les années 1930 avec l'avènement des perles de culture japonaises et les conflits ont secoué les économies mondiales. Au lieu de cela, les pays du Golfe se sont tournés vers l'industrie pétrolière qui domine encore aujourd'hui leurs économies.


Voir la vidéo: Expédition scientifique dans la ville la plus haute du monde: rencontre avec les chercheurs (Décembre 2021).